Yours, Mine, Le Nôtre's Elise Prudhomme Photography Exhibition Studio Galerie B&B

le tien, le mien, Le Nôtre | Elise Prudhomme

admin Art contemporain, Expositions, Photographie

Yours, Mine, Le Nôtre's Elise Prudhomme Photography Exhibition Studio Galerie B&B

Echecs, Tuileries Garden, Paris, France, 2011

4 mars – 17 mars 2013

le tien, le mien, Le Nôtre

Studio Galerie B&B présente le tien, le mien, Le Nôtre; un projet photographique d’Elise Prudhomme dans les parcs et jardins d’héritage Le Nôtre.

A l’occasion du Quatre-centième anniversaire de la naissance d’André Le Nôtre (1613 – 1700), je pose un autre regard sur son œuvre. André Le Nôtre a travaillé l’architectonie des végétaux afin de créer des jardins à facettes, à la fois majestueux et ludiques. Il nous surprend grâce à des décors et jeux d’eau originaux qui contrastent avec la rigoureuse symétrie des masses boisées et joue sur l’ombre et la lumière dans ses bosquets symétriques et fantaisistes, ses parterres et allées principales jalonnés de statues et d’ifs taillés dans les formes les plus étonnantes.

Au Jardin des Tuileries, sa foule de touristes pressés, comme entrainés par la perspective vertigineuse qui va du Louvre aux Champs-Élysées et laisse aux flâneurs la possibilité d’aller à la découverte de nombreux jardins dans le jardin. Au Parc de Sceaux, où André Le Nôtre joue avec le paysage au moyen d’une double perspective : l’une qui prolonge l’axe du château ; l’autre, perpendiculaire, qui se révèle par une grande cascade et se prolonge à travers le bassin de l’Octogone. Au Jardin de Versailles, fruit d’une pensée murie en matière de jardin, haut lieu de l’art topiaire. Le Jardin de Vaux-le-Vicomte et le Parc de Saint-Cloud y figurent aussi.

Je présente ces espaces comme les pièces d’un puzzle afin de rendre l’idée de l’Ensemble qui englobe les détails singuliers. Le travail effectué de manière spontanée privilégie la fréquence et la variété des motifs, lequel permet de mettre en relief le plan géométrique du jardin, associé au rythme biologique et au mouvement que les touristes et promeneurs apportent à ces lieux. – Elise Prudhomme

www.eliseprudhomme.com